Montage

Faire des sous-titres [tutoriel pas à pas]

By 27 janvier 2020 février 3rd, 2020 No Comments

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, on va parler de sous-titrage. Si vous avez cliqué sur cet article, je n’ai normalement pas besoin de vous parler de l’intérêt qu’on les sous-titres pour vos vidéos. Donc parlons plutôt de la partie pratique.

 

Faire des sous-titres : les différents types de sous-titres

Déjà, il existe deux types de sous-titres : les sous-titres incrustés et les sous-titres séparés. La différence est dans le nom : les sous-titres incrustés sont gravés dans l’image, impossible de les enlever à part en mettant quelque chose par dessus. A l’inverse, les sous-titres séparés peuvent être activés ou modifiés en un clic et sont juste connectés au fichier vidéo auquel ils se rapportent.

Vous allez me dire, lesquels je dois utiliser ? Ma réponse ne va pas vous aider : ça dépend 🙂 Chacune de ces techniques a des qualités et des défauts. Examinons ça ensemble.

tableau récapitulatif

Qualités des sous-titres incrustés

La première est leur compatibilité. Comme les sous-titres sont fusionnés avec la vidéo, si vous pouvez lire la vidéo, vous pourrez lire les sous-titres. Pas de problèmes de format, de caractères mal retranscrit… Tout est exactement comme vous l’avez monté. De plus, ce format est compatible avec tous les réseaux sociaux. A l’inverse, les sous-titres séparés ne sont pas pris en charge par Linkedin ou Instagram. Donc si vous voulez créer du contenu pour une de ces deux plateformes, il va falloir faire des sous-titres incrustés.

L’autre avantage des sous-titres incrustés, c’est la liberté créative. Vous pouvez tout choisir : l’emplacement, la taille, la couleur, la typographie… Les sous-titres seront exactement comme vous voulez. Alors que les sous-titres séparés s’afficheront différemment selon les plateformes et les mediums.

Qualités des sous-titres séparés

Tout d’abord, ils sont très simples à modifier. Un fichier de sous-titres est un fichier texte, qu’on peut changer facilement via le bloc-notes ou des logiciels gratuits comme Aegisub. Alors que pour modifier un sous-titre incrusté il faut avoir la vidéo d’origine, faire la modification, puis un export vidéo… C’est long et pénible.

Ensuite, les sous-titres séparés permettent d’avoir des traductions multiples. Comme on l’a dit, les sous-titres incrustés sont fondus dans la vidéo, ce qui veut dire qu’il faut une vidéo par langue de sous-titres. Donc si vous voulez que votre vidéo s’adresse à un public français, anglais et allemand, soit vous faites des sous-titres anglais unique en espérant que tout le monde puisse lire, soit vous faites trois versions de la vidéo avec à chaque fois une langue de sous-titre différente. À l’inverse, si vous avez des sous-titres séparés, vous pouvez avoir une seule vidéo entourée de plein de fichiers de sous-titres et le spectateur sera libre de choisir la langue qu’il veut (c’est ce qui se passe lorsque vous regardez un DVD par exemple).

 

Ceci précisé, passons à la partie pratique.

 

Comment faire des sous-titres incrustés ?

Un mot. Kapwing.com. Sur ce site, vous pouvez créer des sous-titres incrustés très facilement. Je vous montre tout ça pas à pas.

1) Créer un compte (gratuit) sur kapwing.com

2) Utiliser l’outil Subtitler et uploader votre vidéo

3) Cliquer sur auto-generate. Qu’est-ce que c’est ? Tout simplement un outil qui va vous faire gagner des heures. Ce que fait kapwing, c’est de la reconnaissance vocale : il va “écouter” votre vidéo et en faire une retranscription automatique. Et non seulement cette transcription sera de bonne qualité, mais en plus elle sera déjà synchronisée ! Résultat : plus de 80% de vos sous-titres sont faits en l’espace de quelques minutes.

 

 

 

4) les corrections. Il peut y avoir des erreurs dans les sous-titres générés automatiquement. Pour vérifier, vous pouvez cliquer sur le bouton “play” violet qui est en haut. Vous pourrez alors comparer les sous-titres qui s’affichent avec le son de la vidéo. Les erreurs sont faciles à corriger : si le sous-titres apparait trop longtemps ou pas assez, vous pouvez déplacer les petits ronds blancs (flèche bleue) pour régler la longueur d’affichage. Vous pouvez aussi le faire en modifiant le timecode qui est encadré en rouge. Si l’erreur est au niveau du texte, vous pouvez le corriger directement (flèche jaune).

 

 

 

5) la mise en page des sous-titres. Vous pouvez quasiment tout changer (facilement !) au niveau des sous-titres. La plupart des catégories sont simples à comprendre, seule la dernière catégorie “Video Options” peut poser quelques problèmes : elle permet d’agrandir votre vidéo en rajoutant des bandes horizontales ou verticales (selon le format que vous souhaitez). Vous pouvez modifier la couleur de ces bandes en cliquant sur le petit carré noir qui est à côté de “Fit” dans les “Video Options”. En m’amusant un peu, j’ai transformé ma vidéo au format paysage en une vidéo carré puis j’ai descendu les sous-titres. Voilà ce que ça donne.

Pour cette étape, j’ai seulement un conseil à vous donner : pour voir si vos sous-titres sont à la bonne taille, couleur… Commencer par vérifier en faisant les modifications sur le sous-titres le plus long que vous ayiez. Parce que si ce sous-titre long fonctionne, les autres fonctionneront aussi.

6) cliquer sur le bouton rouge en bas à gauche, il va encoder la vidéo et vous pourrez la télécharger !

Voilà pour kapwing ! Maintenant, parlons de Youtube !

 

Comment faire des sous-titres séparés ?

Sachez que vous pouvez faire des sous-titres séparés avec Kapwing. Sauf que c’est payant. Si vous voulez partir là-dessus, il suffit de faire les étapes au-dessus, à part l’étape 6. Une fois les modifications faites, vous avez juste à cliquer sur “Download SRT”.

Cela dit, vous pouvez aussi utiliser Youtube. La reconnaissance vocale de Youtube est moins performante (Youtube n’arrive pas à créer automatiquement de la ponctuation entre autre) mais tout de même efficace. Pour en profiter, voilà comment ça se passe.

1) Aller sur youtube et connectez-vous à votre compte.

2) Cliquer sur la petite caméra en haut à droite et sur “Mettre en ligne une vidéo”. Puis glisser/déposer la vidéo.

3) sur l’écran de mise en ligne allez d’abord sur le panneau 1 “Détails”, descendez jusqu’à “Audience” et précisez que votre contenu n’est pas fait pour les enfants. Ensuite, aller sur le panneau 3 “Visibilité” et mettez votre vidéo en “Non repertorié”

4) Une fois la vidéo en ligne, attendez quelques minutes le temps que les sous-titres automatiques soient crée. Ensuite, allez dans votre profil youtube (en cliquant sur votre photo en haut à droite) et cliquez sur “Youtube Studio”. Pour finir, cliquez sur le petit crayon à côté de la vidéo que vous voulez sous-titrer puis sur “sous-titres” dans le menu de gauche.

5) Si les sous-titres ont eus le temps d’être faits, ils sont affichés dans la liste avec entre parenthèses le mot “automatique”. Mettez votre curseur dessus qu’il apparaisse en surbrillance puis cliquez sur les trois petits points qui apparaissent sur la droite. Ensuite, cliquez sur “modifier dans la version classique du Creator Studio”

6) Nous y sommes ! L’interface de Youtube est plus basique et, soyons honnête, beaucoup plus moche. En gros, sur la gauche, vous avez la liste défilante de tous les sous-titres avec les timecodes associés. En bas, vous avez la même chose mais sous une forme horizontale. Et sur la droite, il y a la vidéo avec un aperçu. Pour commencer les modifications, il faut cliquer sur “modifier” en haut à droite. Ensuite, il faut juste vérifier les sous-titres un par un, les corriger et rajouter de la ponctuation. C’est pas très amusant, mais pas compliqué.

7) Une fois les corrections faites, il faut cliquer sur “Enregistrer les modifications” en haut à droite puis cliquer sur “Actions” à gauche pour télécharger les sous-titres dans le format que vous voulez. Je conseille le ssb.

 

Voilà, c’est tout ! J’espère que cet article vous a plu et que vous avez appris des choses. Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas !

 

Je fais souvent des fautes, si vous en voyez une, vous pouvez me le signaler en cliquant sur : Ctrl + Entrée .

Leave a Reply

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :